lundi 19 juin 2017

Les amoureux

Voilà deux amoureux
qui peuplent mon jardin;
deux amoureux
pas très pudiques:

Je cours, je cours après le temps.

Je pare au plus pressé,
le travail d'abord
et, au jardin,
les photos et les arrosages uniquement.

Je n'ai même pas eu le temps de planter 
mes deux nouveaux rosiers 
qui souffrent de la chaleur !

Encore deux semaines chargées et les choses vont se calmer
mais cela tombe au moment où le jardin est le plus beau, 
quel dommage !
 

vendredi 16 juin 2017

Remède à la mélancolie

Après une journée nulle à tous points de vue,
pour me remonter le moral,
j'aurais pu m'acheter un gâteau.
Le chocolat, ça marche à tous les coups.
La tarte au citron meringuée aussi, d'ailleurs...

Mais ce qui marche le mieux,
c'est encore de faire un petit tour chez le pépiniériste.
Et justement il y en a un sur mon trajet pour rentrer du travail...

Figurez-vous que je n'y étais pas encore allée de l'année.
Pas de l'année 2017, non.
De l'année scolaire !
(Un exploit en quelque sorte ☺).

C'est loin d'être ma pépinière préférée,
leurs seules plantes locales sont des annuelles,
pas toujours à mon goût,
le reste est importé,
conditionné dans les mêmes pots que dans toutes les jardineries.

J'y ai quand même trouvé deux petits rosiers à prix imbattable: 7€.

The Fairy:

Crédit Photo: Malorie du blog "Les Chroniques de Mon Jardin".

White Koster:
Crédit Photo: Claire de "Derrière les murs de mon jardin".

Ça m'a fait un bien fou !

Les rosiers n°57 et n°58 ont donc fait leur entrée au Jardin de Darius.

Il faut maintenant que je leur trouve une place. 

Souriez, c'est vendredi ☺.

jeudi 15 juin 2017

Pépite

Planté à l'automne 2016,
"Pomponella" m'offre ses toutes premières roses.

Et c'est un coup de foudre !

Dès le bouton, il m'enchante:

Epanouie, la fleur est délicieusement romantique:

Le buisson a déjà pris une belle ampleur, je trouve:


Je l'avais choisi pour tester les rosiers Kordes,
réputés moins sensibles aux maladies
car labellisés ADR et,
pour l'instant,
il est parfaitement sain.

Il me semble seulement un poil plus framboise que rose,
est-ce parce qu'il est jeune et / ou planté à mi-ombre ?
 

mercredi 14 juin 2017

L'invasion

En décembre dernier, 
j'étais ravie d'avoir été réveillée par une tronçonneuse
et de voir que les acacias qui pullulaient dans le terrain d'à côté,
avaient été ratiboisés.

Vous pouvez revoir l'avant / après en cliquant ici.

C'était sans compter la ténacité de ces derniers,
qui se rappellent à mon bon souvenir
dans la pelouse:


Voyez-vous tous les rejets ?

La pelouse en est couverte !

Les acacias étaient pourtant au moins 20 mètres plus loin.

Les racines doivent être gigantesques 
et passer sous les bâtiments pour ressortir dans notre pelouse...
Une petite photo d'avril dernier lors de la coupe des bouleaux, pour rappeler la configuration des lieux. La table est maintenant installée là où se trouvait le tas de branchages.


Que faire ?

 

mardi 13 juin 2017

Et sinon, en dehors des roses ?

Et sinon, en ce mois de juin, en dehors des roses,
qu'est-ce qu'il se passe au Jardin de Darius ?

On commence avec la terrasse et son escabelle:


Le tradescantia "Sweet Kate" est tellement flashy que mon appareil photo sature:

 
La glycine, toujours très tardive chez nous car plein nord:

Les scabieuses sont toujours fidèles au poste:


Les oxalis sont en pleine forme:

Les pois de senteur, 
sensés prendre d'assaut la pergola de la terrasse,
sont bien petits, 
presque autant que les nouveaux rosiers,
mais qu'est-ce que ça sent bon ! 



Certains hydrangeas commencent leur floraison, malgré les dégâts du gel:

Je suis amoureuse de mon astrantia !

Les bulbes de brodiaea "Queen Fabiola" occupent l'espace entre les deux bacs,
en attendant que les semis de Persicaria Orientalis daignent grandir:

Le carré potager sur la terrasse dégouline de fraises:

Les véroniques (spicata ou longifolia) fleurissent:


La campanule "Octopus" ouvre ses tentacules pour la 1ère fois:

L'helianthemum et l'allium christofii s'entendent bien:

 
 Les sauges, d'ornement ou officinales, fleurissent:






Le polemonium "Bambino Blue" est généreux pour sa première année:

Les nigelles, semis spontanés, me ravissent: 
  

Je n'ai volontairement pas parlé des floraisons 
du Grand Massif ni du Petit Potager,
ce sera le sujet de prochains articles.

Bonne journée ☺.
 

lundi 12 juin 2017

L'exception qui confirme la règle

Lorsqu'on vous offre un rosier,

l'attention est tellement touchante que, 
 même s'il n'est pas à notre goût,

on lui trouve une petite place au jardin (un peu planquée quand même)

et on le bichonne malgré tout.

 C'est le cas pour ce rosier orangé,
dont je ne connais pas le nom.
 
 
Vous savez que ce coloris est banni du Jardin de Darius ☺.

Il est donc l'exception qui confirme la règle !

A tout hasard, l'avez-vous reconnu ?

dimanche 11 juin 2017

Le mois des roses (partie 3)

Reconnaissez-vous ce rosier ?

Il a de jolis boutons lorsqu'ils ne sont pas croqués:

Il est très florifère pour sa 3ème année:
 
Il fait environ 80 cm de haut,
il est (un peu) remontant
et a un feuillage sujet au marsonia (mais c'est le cas de nombreux rosiers chez moi):



 Serait-ce "Bossa Nova" ?

samedi 10 juin 2017

Collectionite aigüe

Au Jardin de Darius, on collectionne les géraniums vivaces.

Nous en sommes à 18 variétés.

 On commence par Dreamland, au joli feuillage marginé de rose:

Endresii:

  Orion:

Sanguineum album:


Catherine Deneuve:


Derrick Cook:

Dragon Heart:

Magnificum:

Phaeum:

Sanguineum:

Johnson Blue:

Black Beauty (qui n'a pour l'instant pas fleuri et est couronné de la fleur de Catherine Deneuve)

Orkney Cherry:

Samobor:

Vision Pink:

Elizabeth Ann:

Macrorrhizum:

Et Hocus Pocus, encore tout petit, pas encore en fleurs,
obtenu grâce aux graines du SOL 2017 de Maria:
Photo Internet
  Et pour terminer ma collection, je pense à:
-Patricia
-Rozanne
-Clos du Coudray
-Katherine Adèle
-Summer Skies
-Terre Franche
 qui me plaisent beaucoup.