lundi 17 octobre 2016

Plans larges

La plupart du temps, je publie des plans serrés. Parce que mon massif n'est pas bien désherbé, que la tonte n'est pas très récente, parce que je n'ai pas nettoyé l'allée, parce que le feuillage de mes rosiers est moche... 
Tout plein de raisons pour ne pas montrer de plans larges. 
Sauf que, pour se faire une idée d'un jardin, des plans larges sont nécessaires pour en visualiser la structure.
Alors je m'y colle (même si je vois tous les défauts et que ce n'est probablement pas la saison la plus flatteuse). 
Je dois aussi me souvenir que le jardin est jeune, que je suis débutante et que l'évolution est déjà très positive.

La promenade débute par le passage sur le côté Est de la maison, où le portillon en bois sépare l'avant (sud) et l'arrière du jardin (nord). 
C'est ici que se trouve le grand massif, prolongé par une plate-bande de long du mur:


Les deux photos suivantes sont prises depuis le portail gris, d'abord vers le portillon en bois:
 

Ensuite vers la maison et l'Ouest:


Caché par le prunus au milieu, les deux bouleaux et les lilas à gauche, il y a le retour en L de la maison, 
là où se trouvent le bûcher, le 'garage' et l'atelier. 
Voici donc le massif du bûcher, tristounet à cette saison, mais quand la clématite montana 'Mayleen'
offerte par mon grand frère est en fleurs, c'est formidable:


La photo suivante est prise de l'atelier, à l'angle sud-ouest du jardin, en regardant vers le portail gris et le grand massif. J'aimerais faire couper ces deux bouleaux, pour gagner en luminosité sur le massif du bûcher euh non, dans la chambre pardon (!) et l'atelier.


Retour au petit portillon en bois sur le côté Est de la maison, pour regarder de l'autre côté du jardin. C'est ici que se trouvent la terrasse, le 'parking', les deux potagers et, tout au fond, la cabane en brique et le poulailler:


Vue depuis la porte d'entrée du poulailler, en se tournant vers la maison, au-dessus de la prairie fleurie du petit potager au premier plan:


Photo prise depuis la porte d'entrée sur la terrasse, en regardant vers le petit potager et le 
poulailler, avec le massif de la rhubarbe au premier plan:


Photo prise depuis la terrasse, en regardant vers le cerisier et le grand potager:


Retour vers le point de départ, le petit portillon en côté de la maison. 
Cette photo est prise depuis la voiture, avec à droite l'extrémité de la terrasse, en face l'arrière de la buanderie et la collection de pots qui a déjà commencé à passer au sud et, au milieu du morceau de pelouse, le petit figuier:


Voilà, c'est la fin des plans larges, retour aux jolis gros plans dès demain ;-)


12 commentaires:

  1. C'est super de découvrir le jardin ! tu as beaucoup d'espaces donc de multiples possibilités, soit tu gardes tout en "plan ouvert", soit tu délimites des parcelles avec moultes plantes et peut-être quelques arches avec des grimpants. Jour après jour le jardin se construit, se modèle et acquière ainsi sa spécificité. L'occasion de profiter de l'hiver pour élaborer...... Bonne semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce ne sont pas les idées qui manquent !
      Il me faut juste un peu de temps, cela ne fait que 5 ans qu'on vit ici et 4 ans vraiment que je m'intéresse au jardin.

      Supprimer
  2. Il faut du temps pour construire un jardin. Souvent les idées viennent au fil du temps. Les visites d'autres jardins, les revues, les émissions télé...peuvent aider. Parfois, une image suffit à faire un déclic et les idées fusent. Prends ton temps et tu verras tout se fera au fur et à mesure. Mon jardin à une vingtaine d'années et les idées, les déménagements, aménagements ....continuent. Un jardin (selon moi), n'est jamais vraiment fini. Pour qu'il puisse vivre, il faut "le chambouler" de temps en temps. Tu as de l'espace. Donc, de quoi laisser libre cours à ton imagination. Belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison: les visites de jardin, les magazines spécialisés et les découvertes sur les blogs amis me permettent d'apprendre à ne pas seulement juxtaposer les plantes mais à tenter de créer des espaces qui offrent une cohérence. Et c'est diablement difficile ! !

      Supprimer
  3. Très sympa ta visite ! Il faudra que tu nous fasses la même au printemps :-)
    Pourquoi as-tu 2 potagers ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne question, ça... Il a dû y avoir une raison... mais j'ai oublié laquelle ;-)

      Supprimer
  4. J'aime ça moi aussi! On voit bien le plan du jardin et comme il est grand! Tu as encore plein d'espaces pour de nouvelles créations, et cela est bien excitant. Pour une "débutante", je trouve que tu te débrouilles très bien et même en cette saison le jardin est attrayant! Bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce 'parking' qui m'agace, planté au beau milieu !

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup cet article. On découvre à quel point ton jardin est grand. Il offre beaucoup de potentiel. Au fil des années, tu vas pouvoir t'en donner à coeur joie et créer un vrai petit paradis fleuri. Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le jardin est grand, il me semble bien vide parfois.
      Pour l'instant, je n'ai fait que remplir les espaces prévus pour des massifs.
      Bientôt, j'attaque la pelouse ;-)

      Supprimer
  6. C'est super de voir ton jardin en plans larges, il est grand et tu as encore beaucoup de place pour créer de nouveaux massifs, de belles associations.
    Bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  7. c'est toujours agréable de voir des plans larges, on se rend mieux compte du jardin dans sa globalité avec ses coins et ses recoins
    tu as bien bossé ;-)

    RépondreSupprimer