dimanche 20 août 2017

Le Jardin Etoilé

Situé à Paimboeuf (44),
où Loire et Océan se confondent,

le Jardin Étoilé est l'œuvre de Kinya Maruyama,
architecte-artiste-paysagiste japonais:


Le Jardin Étoilé est construit sur le plan de la constellation de la Grande Ourse.

Ouvert aux quatre vents,
c'est un espace à vivre,
en accès libre et gratuit,
où les gens peuvent se promener,


jouer,


pique-niquer,


sentir,



contempler,


se perdre,


prendre de la hauteur,


profiter de la vue et... respirer:


Le Jardin étoilé reprend les codes traditionnels du taoïsme:
quatre divinités, un animal par point cardinal,
deviennent ici les gardiens des lieux.

Chacune d’entre elles représente un élément naturel.
 (J'espère ne pas m'être trompée dans le repérage...)

On retrouve ainsi le Dragon bleu à l’Est (l’eau),


le Tigre blanc à l’Ouest (l’air/le vent),

l’Oiseau rouge au Sud (le feu),


et la Tortue noire au Nord (la terre):


Pour l’inscrire pleinement dans la tradition japonaise,
le Jardin est célébré chaque année le 7ème jour du 7ème mois lunaire
(c'est-à-dire le 7 juillet)
lors de la Fête de Tanabata,
commémoration japonaise des étoiles:


Cette fête raconte une histoire d’amour,
celle de deux amants séparés par la Voie lactée 
– symbolisée ici par la Loire– 
qui ne peuvent se retrouver qu’une fois par an:


Les Koinobori (manches à air) ont été réalisées par les enfants des écoles locales:


Cette œuvre fait partie du Parcours "ESTUAIRE",
avec 25 autres installations d'art contemporain
disséminées le long de la Loire,
entre Nantes et Saint-Nazaire,
sur les deux rives.
 

20 commentaires:

  1. Un endroit très intéressant et magique à la fois
    merci de me faire connaître cet endroit
    passe un agréable dimanche !!
    bisou de Nanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magique, je ne sais pas, mais qui dégage quelque chose, c'est certain.

      Supprimer
  2. étonnant, merci de nous faire connaitre ce lieu d'exposition d'art très original!
    bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une promenade agréable, de l'art contemporain facilement appréhendable car on y chemine.

      Supprimer
  3. Très intéressant ! Voilà un jardin qui me plairait de voir, surtout s'il reprend les principes du Feng Shui...
    Tes photos sont belles. Les 2 premières j'ai cru que c'était des tableaux ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sûre d'avoir tout compris aux quatre divinités, pour être parfaitement honnête... J'ai aimé cette ballade, les explications ne sont arrivées qu'après, pour écrire l'article, et j'aurais pu m'en passer.

      Supprimer
  4. Bonjour Aude ,c'est la première fois que je vois un reportage de cet endroit tout à fait étonnant ,l'histoire est belle en prime et je vous remercie pour vos photos et légendes .
    Un beau dimanche à vous .
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beau dimanche Emmanuelle, et merci pour votre visite.

      Supprimer
  5. Un endroit qui est surprenant , mystérieux ,avec une jolie histoire d'amour !!
    Je n'ai pas tout compris , mais ça doit etre sympas pour une balade ...
    Bon dimanche .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je te dis que moi non plus, ça te rassure ?!!
      ;-)

      Supprimer
  6. Très sympa cette visite ! Notre fille est au Japon depuis 15 jours et nous régale avec de magnifiques photos, elle aussi.
    Bisous,
    Véro

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Japon rural m'attire mais pas du tout les mégalopoles !

      Supprimer
    2. Elle est à fond dans le rural, elle travaille dans les fermes!

      Supprimer
  7. Merci pour ce si beau souvenir
    J'ai eu la chance de le visiter à ses débuts et je suis heureuse de voir qu'il a bien résister

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute doivent-ils changer les manches à air régulièrement, déchiquetées par les vents... ?

      Supprimer
  8. J'adore Paimboeuf, je lui trouve un charme désuet et romantique avec son bord de Loire, j'irai bien jeté un œil à ce jardin et ses installations éphémères, début octobre j'espère que cela aura tenu. Une démarche vraiment intéressante, et j'adore ces calades, patchwork de pierres. Un grand merci Aude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi, j'ai aimé le charme industriel de Paimboeuf.
      Le Jardin Etoilé fait partie du parcours pérenne de ESTUAIRE, il n'aura donc pas bougé d'ici octobre.

      Supprimer
  9. Étrange et attirant, ce jardin. Merci de nous le faire découvrir avec cette précision, à la manière d'une véritable promenade. Je ne crois pas avoir vu un endroit un tant soit peu semblable. Je trouve que la coexistence de la Loire confère à ce jardin, par effet de contraste, un charme tout à fait intéressant.

    Bonne soirée, Aude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les œuvres du parcours Estuaire sont à la fois poétiques et décalées, mais toujours accessibles au grand public; tu pourras en trouver quelques photos ici: http://www.estuaire.info/fr/le-parcours-perenne/
      Je n'aurai pas le temps de voir le "Tiers Paysage" de Gilles Clément à Saint-Nazaire malheureusement, puisque je rentre demain, mais ce sera pour une prochaine escapade. Je reviens régulièrement en Loire-Atlantique.

      Supprimer
  10. C'est une initiative surprenante et tu sembles y avoir pris du plaisir. Les animaux symbolisés aux quatre points cardinaux sont quand même pour moi assez hermétiques. Merci pour le partage.

    RépondreSupprimer